Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/24/d593189891/htdocs/clickandbuilds/AGSILA/libraries/cms/application/cms.php on line 464
DEFENSE DU DIALAW
Imprimer
Affichages : 1530

C’est un fromager, sur la piste de Daga, aux confins du Dialaw.

Depuis longtemps, l’arbre guérisseur des troubles mentaux et de la fièvre, nourris aussi et habille l’homme de son coton naturel.

C’est une voie de passage pour les esprits; des racines à la canopée céleste, il traverse les mondes verticaux.

Son ombrage est précieux au Sahel. 

Avant de l’abattre, il faudrait organiser une cérémonie pour maintenir l’équilibre de vie. 

 

Car la menace est réelle, au Dialaw industriel…

 

Les ressources naturelles sont à la mesure des Sénégalais : abondantes, saines et renouvelables.

Le maraichage et l’élevage nourrissent les espoirs de greniers garnis dans les Niayes, au climat doux et aux puits bien remplis. 

Vivre de sa propre culture est un rêve de jouvence.

Plaise que la paix règne sur les nouvelles routes des Niayes.

Mais les plantes, les troupeaux, les cultures, l'océan sont menacées ...

 

 

 

 


Dans la brousse sèche et aride, deux baobabs sont en sursis. 


Le vent sahélien a séché la terre, les troupeaux ont mangé les rameaux,

les singes ont mâché leurs pains, et à tout cela ils ont bien résisté.


Mais aucun griot ne peut plus les sauver, car au Dialaw ils sont déjà condamnés .

 

En attendant les ingénieurs et les forestiers, les vieux centenaires rêvent d’une grâce exemplaire...